Visioconférence de Michel DUCASSE avec les élèves de 1° G1

 « La vie est un long poème ». C’est une des phrases prononcées par Michel Ducasse lors de son intervention en première G1. Malgré ces temps difficiles, il nous a fait l’honneur de sa présence en visioconférence ce vendredi 2 avril afin de partager avec nous sa belle histoire d’amour avec la poésie.

Il a commencé à écrire à l’âge de 15 ans. Il écrivait partout : dans sa chambre, dans le bus qu’il prenait pour aller au collège, et même pendant certains cours. Pour lui, l’écriture devint comme un refuge. C’est l’enfant timide qui prit la plume afin d’exprimer ses idées et des sentiments longtemps enfouis. La poésie vint à lui comme une évidence. C’est à travers elle, qu’il se dévoila, mais la forme poétique lui permit également de conserver une part de mystère.

Michel Ducasse nous balaie son riche parcours, nous parle de son travail acharné au fil des années. Il prête attention aux mots, aux rimes, au rythme afin de donner de la profondeur aux vers. Il lit Aragon, Baudelaire, Prévert, Maunick, écoute les chansons de Brassens, de Brel, de Ferré, de Souchon, de Cabrel parmi tant d’autres et s’en inspire. Ses nombreuses traductions de chansons et de poèmes lui ont permis d’élargir ses horizons et de devenir un éminent poète. Il écrit en français comme en créole, car il lui est impossible de choisir entre « une friandise et une glace. »

Michel Ducasse a publié plusieurs recueils : « alphabet » en avril 2001, « mélangés » en 2002, « soirs d’enfance » en 2004, « Calindromes » en 2008, « souf tapaz la vie « en 2014 et « enn bouke bwa tambour » en 2017. Il y mêle quatre thèmes incontournables à ses yeux : « Mauricien. Enfance. Tendresse. Révolte. »

Il soutient fermement l’idée que le poème au même titre que la chanson permet de « déclarer sa flamme, mais aussi de fustiger la bêtise des hommes. » Ainsi, la mission du poète est à la fois de plaire et d’instruire.

Son prochain recueil « estuaire/lanbousir » sortira fin avril.


Nous le remercions de tout cœur pour sa belle générosité. Un grand merci également à Poonam Seetohul et à Clothilde Samouilhan pour l’organisation.

« J’ai beaucoup aimé la visite de Mr. Ducasse, j’ai trouvé très intéressant le fait qu’au départ, il avait eu un peu de mal avec l’écriture de Victor Hugo, étant donné que c’est un pilier de l’écriture poétique. Finalement, cela montre que même si on est un poète, on est avant tout un lecteur. J’ai vraiment apprécié le fait qu’il nous ait parlé à la fois de sa vision en tant que poète et en tant que lecteur. De plus, le fait qu’il soit mauricien nous aide plus facilement à nous identifier, et je l’ai trouvé très sympathique. Son travail est incroyable selon moi, les traductions de poèmes et de chansons en créole sont fascinantes, c’est un poète qui se diversifie dans son travail, son écriture et sa culture. Il accorde une grande place aux langues, française et créole. J’ai vraiment adoré l’écouter et pouvoir lire et écouter certains de ses poèmes. »
Channon Vilar 1ère G1

« Je m’identifie à lui dans sa jeunesse, timide et parfois désolée de ce monde. Et l’écriture semble plus facile que la parole. »
Céline Dove 1ère G1


« Il arrive à démontrer que la poésie est apaisante, saine et remplie de douceur. »
Lorenz Gaëtan Armoogum, 1ère G1


« J’ai bien aimé le poème Fam / Femmes, car il valorise la femme en exprimant les injustices que celles-ci doivent subir, mais il y souligne également leur force. Le fait qu’il y a la même version en créole et en français met en avant la culture mauricienne et ça fait du bien d’avoir un poète mauricien qui parle de ce sujet. »

Laeticia Driver 1ère G1

Texte : Sharoni NARAINEN, Enseignante de Lettres

Photos : Clothilde SAMOUILHAN, responsable de la communication

Photo de Michel DUCASSE : Le Mauricien


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s