36ème OLYMPIADES DE CHIMIE : Le Bioplastique, ou l’art de se réinventer

Nous sommes 5 élèves de Première, Dooshina Oolun, Kaveesh Naggea, Ritchi Tatayah, William Liu Man Hin, Chloe Vaudin et Mei Ah Sui, et en novembre dernier nous avons décidé de participer avec notre professeur de chimie M. Vigner au concours « Parlons Chimie » des 36ème Olympiades de Chimie. Nous devions mener une enquête sur une application de chimie dans notre contexte régional. Notre sujet ? Le bioplastique. Nous nous préparons donc pour la dernière étape, la présentation de notre dossier devant un jury de chimistes et d`industriels par visioconférence. Zoom sur notre projet ! 

Nous avons choisi d’étudier les bioplastiques, car cela nous permettait de nous intéresser aux problèmes environnementaux actuels et en particulier celui de la pollution par le plastique. Le projet « The Ocean Cleanup », très médiatisé, nous a révélé l’ampleur de la pollution par le plastique. 

En effet, le bioplastique représente une véritable alternative au plastique traditionnel : il est biosourcé et biodégradable, peut notamment être utilisé pour les emballages, et possède des propriétés modulables. 
Dans le cadre de ce projet, nous avons pu nous rendre au Mauritius Sugarcane Industry Research Institute (MSIRI) pour rencontrer des biochimistes qui travaillent à la conception d’un bioplastique à base de paille de cannes à sucre : cette paille est fermentée par des bactéries de type Ralstonia Eutropha qui produisent les polymères (le polyhydroxybutyrate, ou PHB) afin de stocker le carbone et l’énergie en l’absence de certains nutriments. 

Ces polymères, présents sous forme de granules intracytoplasmiques, sont extraits grâce à des solvants (chloroforme puis méthanol). 

Aussi avons-nous appris que ce bioplastique est synthétisé dans le cadre d’une première phase pilote, et qu’il serait éventuellement produit à grande échelle en Australie en collaboration avec l’Université du Queensland pour être enfin commercialisé pour des usages pharmaceutiques (fils résorbables etc.) 

Ce matériau est ainsi une solution non seulement écologique pour Maurice mais aussi économique. 

La crise du secteur sucrier exige une diversification des activités ! 

Un de nos objectifs principaux est d`insuffler l’idée que la Chimie, au-delà d’une simple matière scolaire, peut devenir un véritable moyen de parvenir à nos fins . 

Maints cris d’alarme ont été lancés par le passé, par les jeunes et pour les jeunes (on pense notamment à Severn Cullis-Suzuki en 1992 au sommet de la Terre à Rio), et plus récemment par le projet « The Ocean Cleanup » dans le Pacifique et le mouvement Greta Thunberg, mais ils ne semblent pas avoir été entendus.

Du moins, il reste à trouver des solutions concrètes et viables ! C’est dans cette optique que nous avons réalisé une courte vidéo de sensibilisation sur le bioplastique. 

Nous avons pensé que les jeunes tels que nous seraient plus réceptifs. Bien que freinés par le Covid-19 et le confinement, cette pandémie a conforté la pertinence du bioplastique et nous a, dans un sens, motivés davantage, puisque que la fabrication de divers objets à base de plastique (masques, gants, flacons de gel hydro-alcoolique, ….) a explosé ces derniers temps, accusant notre dépendance au plastique conventionnel !

 

Notre équipe au MSIRI, et M. Gunshiam Umrit (centre), responsable du département de recherches

 

Texte : Ritchi TATAYAH, Kaveesh NAGGEA

Une réflexion sur “36ème OLYMPIADES DE CHIMIE : Le Bioplastique, ou l’art de se réinventer

  1. BRAVO cher(e)s élèves pour la qualité de votre travail, vous pouvez en être fier(e)s !
    AO/MP
    PS : comment accéder à votre vidéo ?

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s