LES 5e DISENT NON AU FAST FASHION !

Dans le cadre de l’EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) Développement Durable, les élèves de la 5e1, 4 et 5 ont accueillis deux intervenantes.

Diane et Lena Lautenberg, anciennes élèves du LLB sont des bloggeuses et entrepreneuses engagées.
Leur but ? Démocratiser la mode durable. Elles cherchent à sensibiliser le public à protéger la planète ainsi que les travailleurs du textiles en s’attaquant à la deuxième industrie la plus polluante au monde : l’industrie de la mode.
Pour ce faire, d’une part elles organisent différents projets de sensibilisation afin d’éduquer les consommateurs et partagent leurs connaissances sur les réseaux sociaux en tant que “Diane&Lena”. D’autre part elles cherchent à développer des solutions responsables et durables à l’échelle Mauricienne qui sont en cours de création.

Car le changement de demain commence par nos actions d’aujourd’hui, il est temps d’agir en faveur de notre planète et de ses habitants à tous les niveaux. Et cela se fait dès le plus jeune âge car la jeunesse d’aujourd’hui ne représente peut-être que 25% de la population mondiale mais elle représente à 100% celle du future.
Leur présence en cours d’Arts-Plastiques visait-à conscientiser les élèves sur les conditions humaines et environnementales qu’engendre l’achat d’un simple t-shirt ou d’un jean d’une grande chaîne de magasins. Loin de savoir la réalité cachée derrière la fabrication de nos vêtements, les élèves ont été très étonnés de savoir d’où ils venaient réellement et dans quelles conditions ils étaient faits.

Saviez-vous que pour faire un simple t-shirt en coton il fallait 25 mètres cube d’eau ? Soit la taille d’un jacuzzi ?

Pour faire un petit test, Diane et Lena ont demandées aux élèves de regarder la composition de leur t-shirt. Et devinez quoi ? En comptant les élèves de chaque classe portant du 100% cotons nous arrivons presque à 30 jacuzzi !! Imaginez donc le nombre d’eau gaspillé pour toute notre garde-robe !!

Heureusement elles nous ont proposées les solutions suivantes :

Les élèves ont ensuite symboliquement créé à l’aide d’une accumulation de textiles un t-shirt géant. La symbolique : “ Si chacun fait sa part d’effort, apporte sa pierre à l’édifice, on peut accomplir de grandes choses”. A travers cette activité les élèves ont pu laisser cours à leur imagination en redonnant une seconde vie à d’anciens vêtements afin de créer une pièce finale, unique et originale dont ils en sont très fiers.

« Cette intervention nous à permis de prendre conscience d’où viennent nos vêtements. De quels pays, de combien d’eau il faut pour produire UN t-shirt, du nombre de pesticides nécessaire pour produire du coton … On réalise que l’industrie textile pollue la Terre. Il faut qu’on apprenne à ré-utiliser nos vêtements pour sauver notre planète ! » Vansh 5e5.

 » On a beaucoup aimé l’intervention de Diane et Lena ! On a beaucoup apprécié apprendre d’où venaient nos vêtements et prendre conscience de tout le mal que cela fait à la planète !!  Heureusement elles nous on aussi donnés des méthodes pour être plus écologiques et aider notre planète. On les remercie pour cette intervention ! »  Les élèves de la 5e1

 

  

Texte et photos : Virginie de ROBILLARD, enseignante d’Arts Plastiques

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s